Langue:
Répartition

La SLA limite l’espérance de vie

La faible connaissance de la maladie de la SLA tient au fait que les personnes concernés décèdent en moyenne déjà trois à cinq ans après le début de la maladie. Pour cette raison le nombre de malades de la SLA (prévalence) reste dans toute la Suisse depuis longtemps évalué à 700 personnes, alors que celui de la sclérose en plaque se situe à environ 10 000 personnes, donc bien 14 fois plus élevé.

Nombre de nouveaux malades

Le nombre de nouveaux cas de SLA se chiffre (incidence) dans le monde entier annuellement, pour 100 000 habitants, à deux à trois personnes. Pour la sclérose en plaque (SEP), la même statistique est un peu plus élevée, avec cinq à six nouveaux cas par année. Mais étant donné que la SEP diminue à peine la durée de vie, en comparaison avec le nombre des personnes atteintes de la SLA, le nombre des malades atteints par la SEP paraît bien plus considérable.

SLA

Répartition dans le monde entier : 2 à 3 personnes par 100 000 habitants
Personnes atteintes en Suisse environ 700 personnes

 

SEP

Répartition dans le monde entier : 5 à 6 personnes par 100 000 habitants
Personnes atteintes en Suisse environ 10 000 personnes

 

Rarement avant 40 ans

Les trois quarts des patients ont entre 45 et 55 ans au moment du diagnostic de SLA. Avant 40 ans et après 60 ans, les diagnostics de SLA sont nettement moins nombreux. Les hommes sont en moyenne une fois et demie plus touchés par la SLA que les femmes. La répartition mondiale de la SLA semble égale.

 
 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© ALS SchweizWebdesign: brand-neu.ch | mirusys® CMS